La photo du jour

P1070253.JPG
La santé PDF Imprimer
Mardi, 19 Mai 2009 13:22

 

  

On arrête de rêver et on s’occupe des formalités d’usage : vaccins, passeports, assurances,trousse de secours…

 

 

  

 

1.  LES VACCINS :

      

Un rendez-vous sympathique avec le Dr Poujol de l’institut Pasteur nous permet de faire le point. La liste des vaccins conseillés (voire obligatoires) est la suivante :

 

1.      DT Polio Coqueluche : REPEVAX 1 injection

2.      Hépatite A 1 injection et rappel à 1 an

3.      Hépatite B 2 injections en 1 mois et rappel à 6 mois

4.      Fièvre typhoïde 1 injection

5.      Fièvre jaune 1 injection

6.      Rage préventive 3 injections sur 1 mois rappel à 1 an

                                         

2. PROTECTION CONTRE LE PALUDISME

     

En ce qui nous concerne, les zones à risques commencent au Yucatan et s’étendent sur toute la forêt amazonienne ; il n’y a pas de risque sur la cordillère des andes, le Chili, l’Argentine.

La contamination est très simple : commence avec le coucher du soleil, est maximale en milieu de nuit, disparaît à l'aube.
Piège : on n'entend pas les moustiques responsables (anophèles) et on ne ressent pas leur piqûre.
Petites consolations : ces moustiques sont très fragiles : quand il fait grand vent, on peut relâcher sa vigilance ; ils ne supportent pas l'altitude et disparaissent parfois à 1500m, toujours à 2000m.

  

LES TRAITEMENTS

Les traitements ne doivent être pris que dans les zones à risque ; nous évaluons la durée du traitement à 16 semaines et sur les conseils de notre médecin traitant nous nous orientons sur la NIVAQUINE 100 mg (qui présente l’énorme avantage d’être remboursé par la sécurité sociale) pour la partie Mexique et Amérique Centrale et la MALORONE sur le bassin amazonien (zone de résistance plus élévée). Nous ne retenons pas la DOXYCILINE avec une contre indication importante à l'exposition au soleil.

 3. TROUSSE DE SECOURS

 

Une âme compatissante (elle se reconnaîtra) nous obtient tous les accessoires nécessaires (pansements, Biafine, désinfectant, compresses, ciseaux…)

 

Pour le reste, un rendez-vous chez le médecin traitant s’impose pour obtenir les médicaments utiles :

 

-         antalgique (paracétamol)

-         anti-nauséeux

-         antidiarrhéique (tiorfan)

-         antispasmodique (spasfon)

-         antibiotique à large spectre

-         collyre et produit de rinçage

-         gouttes auriculaires

-         antistaminique (aerius)

-         médicaments contre le mal des montagnes

 

Et bien sûr on n’oublie pas les préservatifs pour les garçons (les jeunes s’entend).

Une boîte de 200 devrait faire l’affaire ; n’oublions pas qu’ils sont partis pour pêcher des thons mais on ne sait pas de quelle espèce !